MOSES PATROU 22 Février 2018

CATHY HEITING QUARTET

Wim Welker (Guitares),
Sylvain Terminiello (Contrebasse)
Gérard Gatto (Batterie)

https://youtu.be/4kAXTRoTTUk

Cathy Heiting Quartet

Cathy Heiting (prix du public Crest Jazz Vocal) invite Wim Welker à la guitare, Sylvain Terminiello à la contrebasse et Gérard Gatto à la batterie, trois musiciens inspirés pour un surf tonique sur un jazz/funk hybride!

On le sait avec cette vocaliste hors norme ( du jazz à l’opéra au ragga ….) au riche parcours (Le Conte du Petit Bois Pourri, Bizet était une Femme, Little Groovy World, Duo Heiting Soucasse, Sudden Quartet), la soirée est toujours surprenante et vibrante….

Le public qui laisse souvent son 06 en toute confiance à la fin du concert tant le contact est naturel et facile adhère en un instant à son univers ancré dans l’éclectisme assumé saupoudré de présentations à la limite du stand up. Là se côtoient d’une part, les grands standards de jazz avec leur déchirantes love stories, portés par une voix « puissante et solaire »* accompagnée avec finesse par un trio chaleureux et d’autre part, un savant choix de morceaux soul. James Brown ou Aretha ne sont pas loin, sauf qu’ici c’est bien pour chacun de nous qu’ils évoquent les moments importants de la vie, plongeon dans nos failles ou partage de joie volcanique. Rajoutons la dessus une bonne d’humour bien trempé, des révélations de taille sur Bob Marley, Duke Ellington et consorts, quelques touches de Pop / Rn’b et la beauté de sa voix d’opéra qui arrive toujours là ou on ne l’attends pas pour emporter définitivement un petit bout de l’âme du spectateur…consentant!

* E.Barret in La Marseillaise