CUZZU TRIO JEU 11 MAI 2017

John Massa – Sax
Cyril Benhamou – Claviers
Tom Tiberi – Guitare
Pascal Blanc – Basse
Claude Sarragossa – Batterie
guest : Hirokazu Ishida – saxophones alto & soprano

Le groupe Third Sunday, résident du Jam Marseille en charge d’animer les grooves sessions chaque troisième dimanche de chaque mois, profite du passage en France du saxophoniste japonais HIrokazu ishida pour l’inviter sur la scène du club.

Né au Japon à Hitachinaka, Hirokazu Ishida est un des saxophonistes marquants de la scène jazz japonaise d’aujourd’hui. Il a commencé par apprendre le piano à 5 ans et le trombone à l’école primaire. Puis tout en jouant dans des orchestres d’harmonie, il se met à composer ses premières mélodies sur son synthétiseur, ses jeunes oreilles influencées par des compositeurs comme Ryuichi Sakamoto entre autres.
Après avoir débuté le saxophone au lycée, il entre à l’académie Senzoku pour se perfectionner et se spécialiser dans l’étude de cet instrument. Il y suivra les cours de Yoshiyuki Hattori et Hideo Oyama en saxophone classique.

Durant ses multiples séjours en Angleterre et en France après sa formation universitaire, il se découvre une attirance particulière pour l’ambiance de l’Europe, berceau de la musique classique et terre d’accueil du jazz. Il décide alors de commencer à composer une musique qui fusionne les deux genres.
En 2012, il participe au concours international de saxophone de Taïchung (Taïwan), une des compétitions musicales les plus prestigieuses d’Asie et remporte le 4è prix.

En 2013, il rencontre le batteur « japonais-parisien » Hidéhiko Kan qui l’invite depuis à jouer très souvent en France. Ils fondent ensemble le projet « Tokyo Paris Express » en 2015.

Que ce soit au saxophone alto ou soprano, le jeu Hirokazu Ishida est fermement ancré dans la rigueur technique du classique et une connaissance étendue de la tradition orale du jazz, ce qui lui permet une grande aisance dans une multitude d’idiomes musicaux. Ses improvisations sont autant de voyages passionnants entre lignes mélodiques subtiles au raffinement zen, minimalisme pop, lyrisme romantique parfois teinté d’inflexions bluesy, swing hard-bop ou encore fulgurances coltraniennes.
Le Hirokazu Ishida compositeur écrit lui plutôt un jazz nourri d’influences européennes à la ECM, caractérisé par des mélodies fluides et des harmonies à l’élégance diaphane.