DIM 25 FEV – LA BANDE A BRUZZO – Hommage à Sydney Bechet (Jazz New Orleans)

MOSES PATROU 22 Février 2018

SAM 24 FEV – YANCOUBA DIEBATE (World Music)

MOSES PATROU 22 Février 2018

VEN 23 FEVRIER – NO MAN’S LOUISE (Chanson Française)

MOSES PATROU 22 Février 2018

JEU 22 FEVRIER – MOSES PATROU (Groove From New-York City)

THIRD SUNDAY DIM 18 Février 2018

DIM 18 FEV – THIRD SUNDAY GROOVE SESSION

Elangue 09 FEV 2018

SAM 17 FEV – AMAURY FAYE TRIO (Jazz)

Elangue 09 FEV 2018

VEN 16 FEV – FREDERIC BOREY WINK PROJECT (Jazz)

Elangue 09 FEV 2018

JEU 15 FEV – DUO CYRIL ACHARD / PHILIPPE TROISI

Elangue 09 FEV 2018

DIM 11 FEV – POP JAZZ JAM SESSION

PopJamJazz 12 NOV 2017

SAM 10 FEV – OTÔNE (Jazz atmosphere)

WMexp 26 NOV 2017

VEN 09 FEV – JEAN JACQUES ELANGUE JUST FRIENDS JAZZ LAB (Jazz)

Elangue 09 FEV 2018

JEU 08 FEV – ANNA FARROW (Jazz)

Impression

DIM 04 FEV – OPEN BLUES JAM SESSION

Impression

SAM 03 FEV – BERLINE ET LOUIS WINSBERG (Jazz World Chansons)

WMexp 26 NOV 2017

VEN 02 FEV – HONNEY HUSH (Blues)

WMexp 26 NOV 2017

JEU 01 FEV – MASSILIA BLUES BAND (Blues)

Impression

DIM 28 JAN 2018 – World Mysic eXperiment invite Cyril Benhamou (World Music)

WMexp 26 NOV 2017

Pour le dernier dimanche de chaque mois, le JAM vous propose son concept « World Music eXperiment ».

Dirigé par la chanteuse Mona et le pianiste Patrick Cascino, ce projet a pour objectif d’explorer les multiples facettes de la World Music et d’inviter chaque mois un ou plusieurs artistes pour vous proposer une fusion de sonorités musicales sans frontières.

Pour cette nouvelle session, le collectif invite le compositeur et multi-instrumentiste Cyril Benhamou

Ce jeune musicien issu du jazz et des musiques actuelles, s’est particulièrement fait remarquer sur la scène marseillaise ces dernières années.
Après un parcours à la classe de jazz du Conservatoire de Marseille, il multiplie les concerts, les expériences et les rencontres.

En privilégiant la composition et l’arrangement soigné,
Cyril Benhamou nous ouvre les portes de son univers musical. Visite guidée entre jazz, funk, blues, musique méditerranéenne, une musique moderne et à l’aise dans son époque.

Reconnu sur la scène nationale, Cyril Benhamou a été récompensé pour son travail lors du Concours Jazz de la Défense en obtenant le grand prix Sacem decomposition.

Parallèlement à son actualité personnelle, et reconnu pour son éclectisme musical, il est régulièrement sollicité pour accompagner ou jouer aux côtés d’ artistes confirmés :

- enregistre sur le dernier album des Troublemakers, Express Way, paru sur Blue Note

- nombreux concerts avec David Walters

- participe au projet Ysaé, en studio et sur scène

- concerts avec Shogun (Magic Malik, DJ Oil, DJ Rebel)

- joue avec Julien Lourau sur son projet électro Brighter Days

- multiplie les premières parties (Erik Truffaz, Ahmad Jamal, Hocus Pocus, Uri Caine, Socalled, Alice Russel, Abd Al Malik…)

- soutenu par Cultures France (qui vise à promouvoir les artistes français à l étranger)

- a participé à différents projets internationaux qui l’ ont conduit à jouer à Sarajevo (Bosnie – Herzégovine), Sao Polo (Brésil), Kinshasa (Congo), en Croatie, Roumanie, Hongrie, Algérie, Suisse…

Patrick Cascino – Piano, Direction Artistique
Mona – Chant, Cajòn
Christophe Isselee – Guitare
Sebastien Markezana – Basse
Franck Taieb – Batterie, Percussions
Guest : Cyril Benhamou – Flûte traversière

SAM 27 JAN 2018 – TCHALE (AFRO BLUES CONTEMPORAIN)

Impression

Un Afroblues universel, qui croise brillamment entre l’intime et l’infini coloré de nos identités partagées. Une musique qui surprend, qui entraîne et qui touche.

Tchalé revient en quartet avec -toujours- cette envie d’aller au-delà des attendus pour oser un métissage atypique et explorer des voies nouvelles.

Une formation de complices avec lesquels il partage cette passion du son et cette conviction du rythme sans compromis ni frontières. Une aventure nouvelle qui s’offre sur scène avec la fougue communicative et la générosité diabolique qui restent sa marque de fabrique.

Oswald Tchale ( Guitare / Chant )
Philippe Anicaux
Manu Falla ( Basse )
Willie Walsh ( Batterie )

https://youtu.be/_YJTETQL3rU
https://youtu.be/FnQJbPIYgI8

VEN 26 JAN 2018 – Giovanni MIRABASSI + Sarah LANCMAN + Gianluca RENZI (JAZZ)

Impression

Pianiste de lumière, Giovanni Mirabassi s’impose par un style très personnel où la richesse mélodique et rythmique se noue à l’inventivité de ses improvisations : une superbe logique interne y est à l’œuvre, qui mêle beauté, raffinement et subversion musicale. 17 Disques d’Or, Victoire de la Musique, Django d’Or, il a joué notamment avec Chet Baker, Steve Grossman, Eliott Zigmund, Glenn Ferris et tant d’autres.

« She’s truly a great new voice for jazz » : voilà ce que Quincy Jones a dit de Sarah Lancman lorsqu’elle a remporté le 1er Prix de la Compétition Internationale Shure du festival de Montreux en 2012.
Après le succès de son premier album « Inspiring Love » enregistré à New York, la chanteuse Sarah Lancman revient avec un nouvel album « A Contretemps » avec des compositions originales

Gianluca Renzi est un bassiste, compositeur, arrangeur et producteur installé à New-York. Il joue régulièrement avec les plus grands artistes internationaux de Jazz à travers le monde entier : « Gianluca Renzi has been member of the Antonio Farao` trio (with Dejan Terzic); Rosario Giuliani quartet (with Pietro Lussu, Fabrizio Sferra); Rosario Giuliani quintet (with Dado Moroni, Flavio Boltro, Fabrizio Sferra); Maurizio Giammarco Megatons (with Pino Iodice, Dario Cecchini, John Arnold). He also worked with Roberto Gatto, Enrico Pieranunzi, Fabrizio Bosso, Franco Ambrosetti, Riccardo Fassi, Umberto Fiorentino Stefano Battaglia, Ettore Fioravanti and many american artists on tour in Europe such as: Alex Sipiagin, Bobby Watson, David Binney, Alvin Batiste, Edward Simon, Carl Allen, Gary Smulyan, Steve Grossman, Orrin Evans, Gene Jackson, Steve Lacy, Adam Nussbaum.

Since he moved to New York City he has been part of several outstanding recordings: Chamber Jazz (by Jacam Manricks, with Kevin Hays, Ari Hoenig); No Kiddin’ (by Jon Davis); Swingfully Yours (by Loston Harris, with Ian Hendrickson-Smith, Carmen Intorre), Captain Black Big Band (by Orrin Evans), Mother’s Touch (by Orrin Evans), Status Cymbal (by Bruce Cox with Aruan Ortiz, Abraham Burton). »

JEU 25 JAN 2018 – FINESSE FORTUNE SOMASSOU (AGADJA BLUES)

Impression

Finesse Fortune Somassou – Basse & Chant
Philippe Lise – Guitare
Pierre-auguste Bona – Batterie

Finesse Fortune Somassou est un auteur compositeur et interprète Béninois, qui s’inscrit également dans la grande tradition des bassistes africains tels que Richard Bona, Bakithi Kumalo et Marcus Miller.
Il a, entre-autres, accompagné les Béninois Jean Adagbenon (Jaya), Jay Killa, Kuami Minsha, le cubain Yonas Pédro Africando, ainsi que le flaminguiste toulousain Bernardo Sandoval, et recemment au JAM le chanteur guitariste américain Ladell Mc Lin.
Aujourd’hui, Finesse revient avec un nouveau répertoire très personnel au style unique d’Agbadja Blues : mélange de rhytme d’Afrique de l’Ouest et de Blues. Comme un retour aux sources, un pied de nez à son histoire.

MER 24 JAN 2018 – Hermon Mehari & Enzo Carniel Quartet (JAZZ)

Impression

Hermon Mehari & Enzo Carniel quartet:

Hermon Mehari: Trompette
Enzo Carniel: Piano
Damien Varaillon: contrebasse
Stephane Adsuar: Batterie

Enzo Carniel est un pianiste Français né en 1987. Il commence l’étude du piano classique et découvre le jazz pendant l’adolescence.
Après 5 années de Médecine à la Faculté de Marseille , il décide alors de se consacrer entièrement à cette musique, il est médaillé en 2009 au CNR de Marseille.
Il rejoint alors le Conservatoire National Supérieur de Musique Paris dans la classe de Jazz et Musique improvisées. Il obtient en juin 2015 le premier prix du CNSMDP et un prix d’improvisation générative.
Ses recherches et toutes ses collaborations donnent naissance au quartet « House of Echo » ou se mêlent longues plages improvisées et compositions.
Influencé par Paul Bley, Thelonious Monk, Keith Jarrett, et les grands pianistes l’histoire du jazz, il tente d’explorer les palettes sonores et les possibilités intrinsèques du piano. Son approche est basée sur la naissance au moment présent d’idées musicales, dans le non jugement esthétique, un approche « brute » de l’improvisation utilisant toutes ses influences et sensations.
En 2014, en collaboration avec le label NoMadMusic, il enregistre sont premier disque en piano solo appelé Erosions.
En 2016, le second opus du quartet House of Echo est enregistré au studio de Meudon, il devrait voir le jour au printemps 2017.

Hermon Mehari’s anticipated debut album as a leader, “Bleu”, marks a new era in his career. The music covers both the ground of his contemporaries and his own original music in such a way to illustrate his current musical path. “Bleu” includes ECM recording artist Aaron Parks on piano, Blue Note recording artist Logan Richardson on alto saxophone, Peter Schlamb on vibraphone, Ryan J. Lee on drums and Rick Rosato on bass. Mehari was the recent winner of the 2015 Carmine Caruso International Trumpet Competition and a semifinalist in the 2014 Thelonious Monk Jazz Competition. In 2014 he released the CD « Our Journey » with Diverse, his second with the group. Mehari maintains a touring schedule around the world with his own group and as a sideman.

Mehari was also the winner of the 2008 National Trumpet Competition and placed 2nd in the International Trumpet Guild competition in Sydney, Australia. As a founding member of Diverse, whose eponymous debut album on Seattle-based Origin Records reached the Top 40 on the Jazzweek Radio Charts, he has performed professionally with noted saxophonists Jaleel Shaw, Logan Richardson, Bobby Watson, Ben Van Gelder, and Tivon Pennicott. He has also performed with Aaron Parks, Joe Sanders, Hubert Laws, Randy Brecker, Tony Tixier, Dave Pietro, Clay Jenkins and many other great musicians.

Hermon Mehari received his BM in Jazz Performance from the University of Missouri – Kansas City Conservatory of Music and Dance in 2010. In addition to performing, he dedicates himself to being a serious educator and has participated in clinics and panels around the world.

DIM 21 JAN 2018 – THIRD SUNDAY invite LAMINE DIAGNE (GROOVE)

Impression

Le Rendez-Vous Mensuel du Groove au JAM est désormais une « adresse » à Marseille. Le groupe résident Third Sunday dirigé par le saxophoniste John Massa invite chaque mois un musicien à partager la scène avec la formation marseillaise.
Ce dimanche 21 Janvier, le charismatique saxophoniste ténor Lamine Diagne sera à l’honneur au sein du collectif marseillais.

Lamine Diagne .
Si il est un musicien atypique et dont l’Aura précède le nom, c’est bien du multi-intrumentiste Lamine Diagne dont nous parlons. Saxophoniste impeccablement à l’aise dans tous les schémas rhytmiques, un son énorme et une générosité qui vous bouleverse à chaque écoute. Lamine, de part ses activités théâtrales reconnues dans l’hexagone ( Il est fondateur de la compagnie de l’Enelle ), est très rare sur les scènes marseillaises, c’est une véritable chance et un grand plaisir de recevoir ce grand « agitateur », armé de groove et de poésie, sur la scène du Jam Marseille.

John Massa – Sax Alto
Pascal Balnc – Basse
Tom Tiberi – Guitare
Patrick Cascino – Claviers
Claude Sarragossa – Batterie
invité : Lamine Diagne – Saxophone Ténor

SAM 20 JAN 2018 – KING KRAB (FUNK GROOVE)

Impression

King Krab c’est l’histoire de deux frères originaires de Marseille. Enfants des ‘90s, ils usent largement les vinyles, cassettes et autres «Compact Disc» des classiques afro-américains que recèlent les étagères de leur père. À l’adolescence, comme un écho à cette enfance musicale, Lucas et Adam prennent guitare et basse pour instrument respectif. Les deux frères apprennent sur le tard mais avec ferveur, ce qui les amène à fréquenter très vite les jam sessions marseillaises. Tandis qu’Adam rajoute le piano à ses compétences, c’est le vrai déclic pour Lucas lorsqu’il s’essaye au chant. Leurs premières maquettes ne tardent pas à confirmer que pour eux, composer et écrire à deux est naturel. Former un groupe fraternel devient alors une évidence, King Krab est né !

Signés chez Uptone Records, un label parisien indépendant, en 2012, ils enregistrent leur premier album «All In » sorti fin mai 2016.

Depuis deux ans, les performances live, dont certaines furent de vraies communions avec le public, nouent les coeurs et font frissonner les échines. Avec plusieurs premières parties à leur actif, ils se sont confrontés à différents publics, qu’ils n’ont jamais laissé indifférents.

Lucas Derez – Guitare/Chant
Adam Derez – Basse/Chant
Kévin Gelsi – Claviers
Florent Sallen – Batterie

https://www.facebook.com/kingkrabmusic

 

 

VEN 19 JAN 2018 – PAUL ADORNO « STANDARD AND RICH’S QUARTET » (JAZZ)

Impression

Marcel Prevot – Guitare
Paul Adorno – Batterie
Jean-François Merlin – Contrebasse
Stephan Scholler – Piano

Marcel Prevot (guitare) est né en 1961. Il suit les cours du guitariste Marseillais Jean Paul Florens ainsi que les ateliers d’improvisation de Jean Marc Montera au GRIM de Marseille.
Il intègre ensuite la classe de jazz du CPMA. Il joue entre autre au côté de : Christian Brazier , Sandy Patton, Pierre Cammas, Lionel Belmondo, Fred Menillo, José Capparos, Emile Atsas, Philippe Jardin, Phillipe Lerabo, Sophie Agnel, Fred Jeanne, Gildas Etevenard, Coco Briaval, Lizzie Gayle, Guitariste au sein du Quartet “BELLEVUE SWING”
( Jazz à Brignoles , Jazz à St Remy , Collioures Jazz )

Paul Adorno (Batterie) a étudié dans la classe de Guy Longnon (CNR Marseille) et dans la classe de percussion au Conservatoire d’Aix-en-Provence. Il intervient dans divers groupes de musique improvisée et collabore à de nombreuses formations de jazz locales. Habitué de la scène jazz marseillaise (La Caravelle, Le Pelle-Mêle, El Ache de Cuba, l’Arteka, Le Jam), il a participé à la mise en place de plusieurs jam-sessions dans divers lieux.

Jean-François Merlin (contrebasse) est musicien professionnel depuis 20 ans.
Après des études d’informatique, il décide d’apprendre la guitare en autodidacte pour ensuite poursuivre et finir ses études au sein des Conservatoires de Musique de la région (Classe de jazz – Aix et Marseille). C’est là qu’il découvre la contrebasse qui deviendra par la suite son instrument principal.
Très ouvert sur la musique, se produisant sur les scènes nationales et internationales, il joue toutes les sortes de Jazz : Dixieland, New Orleans, Swing, Be Bop et Contemporain. Très curieux, il s’aventure aussi dans d’autres styles musicaux comme la musique du monde et la musique actuelle.
Par ailleurs entreprenant, Il crée avec Christian Bon une Ecole de Musique (Atelier Guitare Plurielles sur Aix en Provence), Un Club de Jazz/ Restaurant/ Cave à vin (Le clos des Magnans à Aix en Provence) qui produira jusqu’à 4 concerts par semaine, le festival Jazz and Bio ainsi que deux collectifs de musicien JazzandCo, plus tard remplacé par Jazz-Events.

Stephan Scholler (piano). D’origine allemande, Stephan a suivi les cours de Peter Walter à la Folkwang Musikschule Essen, Allemagne. Il part quelques années à Londres puis à San Francisco où il joue dans divers groupes. Il est installé à la Ciotat depuis une dizaine d’années et se produit dans plusieurs formations à Marseille.

JEU 18 JAN 2018 – VIA BRASIL ! (LATIN JAZZ)

Impression

BRASIL ! BRASIL ! BRASIL !
Phil DUFOUR fait partie de ces musiciens qui ont dédié leur vie a la musique latine, il nous propose un voyage autour du Brésil, revisitant des compositions de Tom JOBIM, Chico BUARQUE, Toninho HORTA , ainsi que quelques chansons Françaises savamment ré-harmonisées.
Il sera accompagné au JAM par les talentueux :
Claudio CELADA: Piano
Philippe LE VAN: Batterie
Mohamed BELLAL: Percussions

DIM 14 JAN 2018 – POP JAZZ JAM SESSION (JAM SESSION)

PopJamJazz 12 NOV 2017

SORTIE DE L’ALBUM DES FREE SUNS !!!

Dans la désormais grande tradition du « JAM » de proposer des Jam orientées et organisées, voici la Pop Jazz Jam Session.
Les standards de demain seront la musique d’aujourd’hui, alors place à la fraicheur et voici 4 musiciens talentueux missionnés pour créer des ponts entre Shakira et Duke Ellington …

C’est parti pour un tour du coté de chez MTV et BLUE NOTE.

ARTHUR BILLES : Batterie
JONATHAN SOUCASSE : Piano
CYRIL PERON : Guitare
THOMAS LAFFONT : Basse
…. Et Vous !!!

SAM 13 JAN 2018 – CLAUDE VESCO 4TET (JAZZ)

Impression

Ce quartet conduit par le guitariste marseillais Claude Vesco puise pour son répertoire dans les thèmes de Pat Martino, Pat Metheny, Sonny Rollins, Miles Davis, Joe Henderson, Freddy Hubbard, Marcus Miller, avec quelques détours par le rock (« smoke on the water »…) sans jamais se départir de ce qui fait l’essence du jazz : Improvisation et groove… A ne pas manquer!

Claude VESCO – Guitare
Bernard ABEILLE – Contrebasse
Philippe LE VAN – Batterie
Rémi Abram – Saxophone ténor

VEN 12 JAN 2018 – OLIVIER PINTO SEPTET (JAZZ)

Impression

Le Olivier Pinto Septet exprime sa vision du hard bop, au travers d’arrangement originaux de compositions savamment choisies chez Joe Henderson, Kenny Dorham, Hank Mobley, Horace Silver. Passant du traditionnel « quintet » au septet, les compositions prennent une autre ampleur, des couleurs plus diverses.

Les sept musiciens réunis dans ce projet partagent la même passion pour le jazz syncopé et charismatique de la période hard Bop.

Etienne Leterrier : Trompette
Arnaud Farcy : Saxophone Alto
Jean Charles Parisi : Saxophone Ténor
Achille Autin : Trombone
Jérome Mathevon : Piano
Oivier Pinto : Contrebasse et Arrangements
Rapahel Sonntag : Batterie

JEU 11 JAN 2018 – NEXT WATER HOLE (BLUES)

Impression

Groupe fondé par Nicolas Avierinos, Next Water Hole explore la musique depuis ses racines. Le blues, le rock et la pop prédominent, la soul et la funk suivent non loin derrière pour enrichir leur répertoire de reprises en abordant des artistes tels que James Brown, Led Zeppelin, ACDC, Pink Floyd, Jimi Hendrix, Sting, Earth Wind & Fire, Ray Charles, Rolling Stones, Santana, Miles Davis, Ben Harper, Stevie Wonder…

Next Water Hole n’hésite pas à braver tous les dangers et se démarque par la magie qui se révèle et l’authenticité musicale des années 70′s/80′s que le groupe interprète avec goût, honnêteté et conviction, un son unique avec une énergie déconcertante et explosive.

Nicolas Avierinos – Chant, Guitare
Matthieu Tomi – Basse
Fred Ayoun – Batterie

MER 10 JAN 2018 – MASSILIA GYPSY BAND

Impression

Léa Bechet – Chant
Manu Lépine – Guitare
François Devun – Violon
Guillaume Hogan – Contrebasse
Simon Sieger – Accordéon
Sylvain Congès – Clarinette

Les Massilia Gipsy Band sont un groupuscule de six musiciens qui sévit pour l’instant aux alentours de Marseille. Il est né d’une histoire assez originale, celle de quelques amis, tous musiciens, qui décident un jour de faire un groupe ensemble (on peine à le croire), autour des influences qui sont celles de chacun : le tzigane, le swing, le klezmer ou encore l’opéra.
Le groupe commence par se produire, voire se reproduire, dans les troquets les plus prestigieux du 5e arrondissement ; mais rapidement le succès est tel qu’il acquière une renommée intercommunale, et joue dans des villes aussi exotiques que La Ciotat ou Aix en Provence.
Depuis, le groupe est encensé par la critique, et collectionne les témoignages les plus élogieux : « c’était super », « quelle belle musique », ou « ils sont vraiment poststructuralistes » sont des phrases qui reviennent souvent après leurs concerts.
Il faut dire que l’équipe n’est pas complètement débutante, qu’elle marie virtuosité et sensibilité, mélancolie et optimisme, au service d’un métissage musical qui ne manque jamais de faire chavirer le public.
Bref, comme dirait le Monde Diplomatique : « ça déchire grave sa race ».

VEN 22 DEC 2017 – YESSAÏ QUINTET (Jazz)

Impression

Yessaï Quintet

Christophe Leloil – trompette
Romain Morello – trombone
Yessaï Karapetian – piano
Andrew Sudhibhasilp – guitare
Fred Pasqua – batterie

Pour le dernier concert au JAM de l’année 2017, comme l’année dernière, nous confions la scène de la rue des 3 Rois à Yessaï Karapetian, pianiste désormais incontournable de la scène française, aux talents et influences si nombreux qu’il serait vain de les énoncer. Pour le plaisir de tous, il réunira autour de lui ses amis de toujours, avec lesquels il débuta la musique et que sa carrière ne lui permet plus souvent de retrouver désormais. Il s’agit donc d’un véritable rendez-vous joyeux et chaleureux auquel nous convie Yessaï. Ceux qui connaissent ces musiciens savent bien que c’est un concert immanquable, les autres doivent bien s’en douter !

JEU 21 DEC 2017 – ALEXIS TCHOLAKIAN TRIO (Jazz)

Impression

Le pianiste Alexis Tcholakian propose une vision du jazz placée sous de groovy et romantiques auspices. Entouré d’une des plus belles rythmiques de la scène jazz hexagonale, Lilian Bencini – contrebasse et Cédrick Bec – batterie, il vous convie à un voyage romanesque, une promenade sensuelle et colorée pétrie de swing et de groove, entre ombre et lumière…

Pour ce concert au JAM le trio vous fera découvrir en exclusivité le nouveau répertoire du CD « INNER VOICE » à paraitre en 2018; une douzaine de compositions personnelles où l’harmonie et le swing se conjuguent avec une maîtrise qui assume totalement l’héritage des maîtres, notamment Bill Evans, Kenny Barron et Michel Petrucciani.

« …Ne cédant jamais au piège du pathos ni de la joliesse, son piano bien inspiré navigue toujours à la boussole d’un intense chant naturel. Celui qu’on va chercher dans ses lointains intérieurs. Son style oblique balance entre clair et obscur et sait rendre dans une langue précise le flou des nuées et le flux des idées. Sous ses doigts, le clavier frissonne et éclaire le silence d’une lumière de lune… »
Pascal Anquetil, journaliste au magazine « Jazzman »

DIM 17 DEC 2017 – THIRD SUNDAY invite GILLES GRIVOLLA (Groove)

Impression

Le Rendez-Vous Mensuel du Groove au JAM est désormais une « adresse » à Marseille. Le groupe résident Third Sunday dirigé par le saxophoniste John Massa invite chaque mois un musicien à partager la scène avec la formation marseillaise.
Ce mois ci, Après le bassiste Reggie Washington, le saxophoniste Hirokazu Hishida, c’est encore un saxophoniste de talent que reçoit la formation du Jam : Le saxophoniste Gilles Grivolla, un temps pensionnaire de la Berklee School of Music de Boston et de retour d’Amérique du sud ou il a vécu plusieurs années, est l’un des instrumentistes majeurs que compte notre région. Sa sonorité ample et puissante au saxophone ténor sait aussi se fondre dans les tréfonds de la musique groove. Un rendez-vous à ne pas manquer.

John Massa : Saxophone alto
Cyril Benhamou : Piano
Thomas Tiberi : Guitare
Pascal Blanc : Basse
Claude Sarragossa : Batterie
Gilles Grivolla : Saxophone ténor

SAM 16 DEC 2017 – OMUN (Jazz)

Impression

Omun se dessine comme un espace de liberté et d’expérimentation.

Omun, un laboratoire !
Parmi les formations initiées au sein de Naï No Productions, Omun à une place à part. C’est en quelque sorte le laboratoire, l’endroit des explorations où Pascal Charrier et Julien Tamisier expérimentent des sons, des univers. « Omun est parti d’un labo, d’une idée improbable de rencontre entre mon univers qui est habituellement assez scénarisé écrit et celui de Julien qui est très ouvert axé sur le travail sur le son. »
Des premiers chemins de traverse empreintés, des rencontres se sont faites : d’abord avec le saxophoniste Robin Finker puis avec le batteur Sylvain Darrifourcq. Omun prenait forme, un disque voyait le jour.
Mais Omun est évolutif, en mouvement. Un socle (Pascal Charrier et Julien Tamisier) sur lequel les projets prennent forme. Nouvelle mouture en 2017 avec l’arrivée du saxophoniste Philippe Lemoine et du batteur belge Teun Verbruggen. « Teun est un phénomène rythmique et sonore à lui tout seul, il improvise en live avec des machines tout en jouant de la batterie à fond sur des rythmes compliquées. »

Analogique et numérique.
Une des caractéristiques de ce projet est l’attention toute particulière apportée au son. Il y avait dès le départ l’envie de privilégier quelque chose d’authentique. Un équilibre subtil entre numérique et analogique l’électronique actuelle qui sort d’amplis des années 1970… « Il y vraiment une texture qui se dégage du fait que nous utilisons les sons acoustiques des instruments, sans effets, contextualisés dans des univers sonores ou l’analogique et le numérique se mélangent. »

Une empreinte de l’indicible.
Dans l’univers « Omunien », se dessine des paysages urbains, quelque chose de post-moderne qui invite au voyage, une poésie mystérieuse que les sons révèlent. Un univers qui échappe un peu aux musiciens, « guidés par les émotions simples que les résonances révèlent en nous. » C’est comme si cette musique servait à révéler un indicible, comme une empreinte des sensations vécues.
Une musique libre dans la forme, libre dans la façon dont elle s’offre à l’auditeur, un univers qui appelle à se plonger dedans.

Philippe Lemoine – Saxophone
Pascal Charrier – Guitare et composition
Julien Tamisier – Claviers, électronique et composition
Teun Verbruggen – Batterie

VEN 15 DEC 2017 – THOMAS LAFFONT GROUP (Jazz Fusion)

Impression

Le Thomas Laffont Group fusionne et se délecte aux frontières des genres. Il crée un cadre pour laisser l’improvisation finir le tableau. Un pur moment de Jazz…

Ce groupe issu de la scène Marseillaise puise son inspiration dans les grands noms du jazz d’hier et d’aujourd’hui (Miles Davis, Erik Truffaz, Snarky Puppy) mais pas seulement ! Le terme « fusion », que l’on peut associer à cette musique, évoque une esthétique qui se veut sans frontières. Ici, mélodies chantantes, textures sonores, rythmes funk, rock et improvisations se confondent et se mélangent. Il en découle un univers singulier plein d’énergie, de mélancolie et de fraîcheur !

Thomas LAFFONT : Basse / Composition
Jules LAPEBIE : Guitare
Franck LAMIOT : Orgue Hammond
Arthur BILLES : Batterie

JEU 14 DEC – THE SHOESHINERS BAND (Jazz Christmas Songs)

Impression

L’orchestre des Shoeshiners nait de la volonté de la jeune génération du jazz de renouer avec les racines de cette musique et ses liens viscéraux avec la danse.
Cette danse, c’est le lindy hop, qu’on dansait au Savoy Ballroom et dans les rues d’Harlem.
La musique c’est du swing, celui de Count Basie, de Jimmie Lunceford, de Chick Webb…
Celui qui vous met irrésistiblement le sourire aux lèvres et la joie au coeur !
Dynamique et enjoué, cet orchestre ne peut vous donner qu’une envie: vous levez de vos sièges !

Les fêtes de fin d’année approchant, les Shoeshiners revisitent pour l’occasion les répertoires de Noël sur des arrangements originaux d’Olivier Lalauze et Ezequiel Celada.

Alice Martinez : Chant, ukulélé
Ezequiel Celada : Saxophones, clarinette
Sylvain « Frou » Avazeri : Trompette, trombone
Gabriel Manzaneque : Guitare banjo
Olivier Lalauze : Contrebasse
Stéphane Zef Richard : Barrie washboard

MER 13 DEC – HATMAN SESSION invite SANSEVERINO (Blues)

Impression

Hatman Session

Nasser Ben Dadou : Guitare & Chant
Marko Balland : Harmonicas
Tomi Matthieu : Contrebasse
Alexis Voisin : Batterie

Invité : Stéphane Sanseverino : Chant & Guitare

Emplies de groove et de swing, riches de multiples brisures rythmiques et de fréquentes improvisations, se veulent sincères et jubilatoires. Et c’est bien là que réside toute la singularité du groupe : l’utilisation du blues comme antidote à la morosité

Inspiré par la musique tsigane, le jazz manouche et les musiques électriques des années 40 et 50 de Django a Zappa, Stéphane Sanseverino fait depuis 20 ans des propositions à la fois loufoques et virtuoses, à l’image de son dernier spectacle Papillon, « karaoké littéraire » racontant les évasions à répétition d’un bagnard de Cayenne sur des airs bluegrass.

 

DIM 10 DEC – POP JAZZ JAM SESSION

PopJamJazz 10 DEC 2017

Dans la désormais grande tradition du « JAM » de proposer des Jam orientées et organisées, voici la Pop Jazz Jam Session.
Les standards de demain seront la musique d’aujourd’hui, alors place à la fraicheur et voici 4 musiciens talentueux missionnés pour créer des ponts entre Shakira et Duke Ellington …

C’est parti pour un tour du coté de chez MTV et BLUE NOTE.

ARTHUR BILLES : Batterie
JONATHAN SOUCASSE : Piano
CYRIL PERON : Guitare
THOMAS LAFFONT : Basse
…. Et Vous !!!

SAM 09 DEC – SERGIO BACALHAU (Brazilian Music)

Impression

Sergio Bacalhau, percussionniste et chanteur-compositeur exerce avec passion son art en Europe en tissant des liens entre les rythmes traditionnels brésiliens et des styles musicaux variés et contemporains.

Originaire d’Olinda dans le Nord-est du Brésil, il a été découvert et formé par Naná Vasconcelos et n’a depuis cessé d’enrichir ses créations en jouant aux côtés d’artistes, tels que Mestre Salustiano, Cila et Selma do Coco, Erasto Vasconcelos, Mestre Ferrugem.

Spécialiste du Pandeiro, il diffuse le rythme envoûtant de son instrument de prédilection par ses concerts, ses ateliers et ses productions musicales en parcourant les univers de la Samba, la Bossa Nova, le Maracatu, le Coco, le Choro, le Frevo et le Forró.

VEN 08 DEC – LAURENT ROSSI SPIRALE TRIO (Jazz)

Impression

Après une expérience jazz-fusion électrique en tant que clavier et
compositeur du groupe Spirale dans les années 90 (lequel participera entre autres au Nice jazz festival en 94 et 97), Laurent Rossi fonde le Spirale trio en 2014.

L’univers personnel et abouti de cette formation est un jazz acoustique ouvert à de multiples influences, le reflet d’une musique plurielle inscrite dans son époque.

Laurent Rossi a trouvé en Philippe Brassoud (Ibrahim Maalouf, François Jeanneau, Harry Allen, Ludovic de Pressac etc…) et Jérôme Achat (Tony Paeleman, François Chassagnite, Vincent Peirani, Pierre Bertrand etc…) des complices de jeu pour servir au mieux sa musique et dialoguer dans une interaction permanente où se mêlent leurs personnalités.

Ils interprètent un répertoire de compositions originales où s’expriment la musicalité, la maîtrise et la sensibilité de ce trio.
Après un accueil chaleureux du public en première partie des concerts du quintet de Paolo Fresù et du quartet Bireli Lagrène/Antonio Farao/Gary Willis/Lenny White à Nice, le Spirale trio a remporté le 1er prix du tremplin national du Nice Jazz Festival. Programmé sur la scène du Théâtre de Verdure pour l’édition 2016 du festival (annulée suite au drame du 14 juillet)
en ouverture du trio Brad Mehldau /John Scofield /Mark Guiliana, le Spirale trio sera de nouveau à l’affiche du Nice Jazz Festival le 21 juillet 2017.

Laurent Rossi – Piano
Philippe Brassoud – Contrebasse
Jerome Achat – Batterie

JEU 07 DEC – DON BILLIEZ SQ5 (Jazz)

Impression

Le saxophoniste Don Billiez présente un 4ème album de sa signature, Chapter 4/ Echoes of Magic Trips …

Serait-ce une crise de jeunisme ???
Le Chapter 4 intitulé « Echoes of Magic trips » à paraître le 01/01/18, nous téléporte dans la période seventies. Des accents Rock électriques très urbains, World aux accents Afro Latino, ambiances Doors, Floyd… Un son organique bien STUF.
Des mélodies qui boostent l’imaginaire, inspiration de contes de l’enfance, de légendes du monde.
Le nouveau voyage de Don Billiez, promet des lendemains qui soufflent…

Saxophoniste /Compositeur/Producteur, incontournable de la scène Franco-World, de Nino Ferrer qui l’enrôle à tout juste 20 ans, à Touré Kunda avec qui il parcourt la moitié du globe, au sax/rocker endiablé aux cotés de Bashung ou Paul Personne et une bonne quarantaine d‘artistes tout azimuth.
Don Billiez, après une trentaine d’années au service de la musique « Des Autres », se met à son compte et signe son premier opus perso à l’aube de ses 50 ans. Alma del mundo (Chapter 1). Au bout de huit ans, il nous présente un 4ème Chapitre des musiques échos de voyages magiques (Echoes of Magic Trips )

Don Billiez – Saxophones
Cyrilito Peron – Guitare
Franck Lamiot – Orgue Hammond
Emmanuel Soulignac – Basse, Contrebasse
Arthur Billès – Batterie

MER 06 DEC – ANDREW SUDHIBHASILP TRIO (Jazz)

Impression

Musicien très demandé dans l’hexagone, Andrew Sudhibhasilp enchaine les expériences musicales dans un rythme effréné. Nous le retrouvons sur la scène du Jam en compagnie de la très prisée rythmique Sam Favreau et Cédrick Bec.

Andrew Sudhibhasilp – Guitare
Sam Favreau – Contrebasse
Cédrick Bec – Batterie

JEU 30 NOV 2017 – LOUIS WINSBERG et ANTONIO EL TITI

Impression

C’est un concert exceptionnel que vous propose le Jam Marseille ce Jeudi 30 Novembre avec la venue de deux des plus extraordinaires guitaristes français. La magie réunie parfois la virtuosité avec la sensibilité et la musicalité : c’est le cas pour ce duo de rêve que nous proposons au Jam Marseille.

Louis Winsberg – guitare

Antonio el Titi – guitare 

 

Louis Winsberg, est l’un des guitaristes virtuoses francais les plus réputés. Jazzman, tout d’abord connu comme co-fondateur du mythique groupe Sixun , il a par la suite inventé un son et une musique des plus originales, à la croisée du Jazz et du Flamenco.

DJANGO d’OR Musicien Confirmé en 2008, il sort en 2011 son 7eme album en leader « Marseille Marseille »

Avec LA DANSE DU VENT, JALEO, DOUCE FRANCE et maintenant GYPSY EYES Louis Winsberg a joué dans le monde entier.

(Bio complète en fin d’article)

Né a Marseille en 1977, Antonio Abardonado ‘El Titi’ est issu d’une famille gitane en provenance de Malaga. Il a appris la guitare très jeune de manière autodidacte sous la surveillance de son père, en écoutant  Paco de Lucía et Vicente Amigo . Véritable mélomane, Antonio  ‘El Titi’ puise ses inspirations dans l’écoute de ses propres disques de jazz, classique, de latin-jazz, de salsa, de rock ainsi que dans ses participations auprès de musiciens d’autres horizons.

 Antonio ‘El Titi’ est un guitariste et un compositeur talentueux, avec son autoproduction  Disfruto Flamenco,  il prouve qu’il est aussi à l’aise dans la seguiriya, la bulería et la soleá que dans les fusions latines les plus sophistiquées. Depuis quelques années, il travaille avec son propre groupe de sept musiciens, composé de gitans marseillais ainsi que du cubain Ruben Paz, diplômé du Conservatoire Supérieur de La Havane, aux cuivres et aux claviers lorsque le groupe s’attaque aux fusions.

En 2007, il a été appelé par le DJ David Vendetta pour une participation discographique, sur le morceau « Unidos para la Música (version flamenco) ». La musique électronique, qu’il n’écoute pourtant pas, lui a inspiré des accords si puissants que la collaboration va se renouveler, à la demande du DJ. Redit.

 

 

Louis Winsberg – Bio Complète

 

Né à Marseille en 1963, Louis Winsberg aborde la guitare à l’âge de douze ans, avec des amis gitans, le groupe Los Reyes devenus depuis les Gypsy King. Il étudie la guitare classique pendant deux ans, travaille le jazz en autodidacte et participe à des stages dirigés par Christian Escoudé et Gérard Marais.

En 1979, il s’installe à Paris et commence à se produire dans les clubs parisiens, tout en continuant ses études au Lycée Musical de Sèvres.

En 1981, il participe à son premier enregistrement avec Los Reyes.

En 1983, il remporte le premier prix de soliste du Concours National de la Défense. Dès lors, il occupe une place de choix sur la scène française, et devient professeur au CIM à Paris. Il se produit alors dans de nombreuses formations : Antoine Illouz, Antoine Hervé, Elisabeth Caumont, Eric Le Lann (avec lequel il enregistrera en compagnie de Mike Stern, Eddie Gomez, Mino Cinelu et Paco Sery).

C’est en 1984 que la rencontre avec Jean-Pierre Como et Paco Sery donne naissance au groupe Sixun, avec lequel il enregistrera 9 albums, 3 clips et effectuera de nombreuses tournées en France et à l’étranger. Louis Winsberg est l’un des premiers en France à avoir utilisé la guitare synthé. Il est très attaché à la recherche de la mélodie, l’harmonie et le timbre. Il s’intéresse beaucoup aux musiques ethniques et à leur aspect rythmique.

En 1987, il forme son propre trio basé sur des compositions originales et enregistre fin 1988 l’album « Appassionata » qui affirme sa créativité.

Après l’envol de Sixun (1990/91), il profite d’une année « off » pour renouveler l’expérience et enregistre son second album en leader : « Camino ». Il forme alors un quartet et le succès aidant, effectue une grande tournée en France et en Afrique, et participe au MIDEM 92. Il travaille également avec la compagnie de danse contemporaine « L’esquisse » (Bouvier/Obadia), pour laquelle il compose la musique de « Plein soleil » (Exposition Universelle de Séville, Festival d’Avignon, Opéra Garnier à Paris).

En 1992, il signe avec Sixun, chez Polygram Verve pour qui ils réaliseront deux albums et une compilation. La même année, il enregistre un disque en duo avec le guitariste Sylvain Luc : « Petits déjà… ».

En 1994, Sixun s’installe à New York durant six mois pour y faire des concerts et y enregistrer leur second album pour Polygram, « Lunatic Taxi » qu’ils enregistreront dans les studios de Power Station.

En 1997, le 5tet « La Danse du Vent » part pour une longue tournée dans toute la France (plus de trente concerts). Louis Winsberg a rendez-vous avec son public, fidèle et nombreux, qui accueille chaleureusement ce nouveau spectacle. En 1998, il enregistre le 9ème album avec Sixun, « Nouvelle Vague » qui sortira chez Warner, suivi d’une tournée en France.

Début 1999, le 5tet donne douze concerts en Afrique de l’Est, puis joue au Festival de Mérida au Mexique et se produit régulièrement dans les festivals français.
Dès cette époque, Louis a en tête un projet multiculturel. Il se met à étudier le Flamenco et à rencontrer des musiciens issus de ce milieu. Il travaillera également avec les Doky Brothers, pour qui il enregistrera plusieurs albums et fera une tournée en Scandinavie en compagnie de Gino Vanelli et Randy Brecker. Par la suite, sortiront deux albums auxquels il aura participé : l’album « Laddé » des frères Touré-Touré (ayant eux même participé au dernier album de Sixun), ainsi que  « Tribal Traquenard » le premier album solo de Stéphane Huchard.

Courant avril 1999, il effectue une série de concerts au sein du quintet de Marc Berthoumieux, pour l’album « Les Couleurs d’ici », tournée qui va les amener jusqu’au Mexique. À l’automne 2000, Louis Winsberg participe à l’enregistrement du nouvel album de Claude Nougaro ainsi qu’au spectacle au Palais des Congrès. Il ne délaisse pas pour autant les collaborations ponctuelles avec ses amis et participe aux albums d’Alfio Origlio et de Miguel Sanchez.

Au début de l’année 2000, le Phénix de Valenciennes accueille « Jaleo » en résidence pour deux mois, offrant au groupe des conditions de travail exceptionnelles. Le spectacle est créé le 30 mars, rencontrant un vif succès auprès du public, et tourne depuis en France. Le disque, enregistré entre le midi et Paris sort le 23 octobre 2001 sur Earcy/Universal Jazz.

En 2002 et 2003, « Jaleo » envoûte un public très chaleureux et de plus en plus nombreux. 2003 est l’année du 100ème concert de « Jaleo » !
Après une belle tournée avec le 1er « Jaleo », Louis Winsberg et les six musiciens du groupe profitent d’une résidence à Istres en automne 2003, pour travailler à un nouveau spectacle. C’est le disque de cette nouvelle aventure qui est sorti en janvier 2005 : « Le Bal des Suds ».

En décembre 2002, Louis Winsberg est en tournée au Japon avec le célèbre saxophoniste nippon Sadao Watanabe et en Juillet 2003 en Scandinavie avec Bill Evans. Il participe également de 2002 à 2006 aux tournées de spectacles « Kurt Weil »  et « J’ai deux amours » de Dee Dee Bridgewater en Europe, aux USA et au Japon. C’est à Coutances lors du Festival 2006 que Dee Dee et Louis feront un concert mémorable simplement en duo : point d’orgue de leur collaboration.

En résidence à Coutances (Jazz sous les Pommiers) depuis 2004, Louis Winsberg poursuit ses rencontres avec les « musiciens voyageurs » lors des « Winsberg.World.Work ». Les W.W.W. sont nés de soirées informelles en Club à Paris. Autour d’un trio constitué, des invités improvisaient sur des thèmes inspirés par cette famille de « musiciens voyageurs ». C’est au cours d’une de ces nuits dont le thème était l’Espagne, qu’est né « Jaleo« .

Les 3 Afriques se sont rencontrées à Coutances en mai 2005. Dans son constant désir de réunir des sons, de créer des nouveaux ponts entre les cultures et d’élargir les chemins musicaux, Louis Winsberg continue sa route vers des Afriques aussi diverses que puissantes, reliées par les chants et les rythmes qui viendront ici se côtoyer tout naturellement, du Maghreb au Sénégal jusqu’à Madagascar. Louis Winsberg pour le WWW 3 Afriques sera entouré de Karim Ziad (batterie), Solo Razaf (chant & guitare), Diogal (chant & guitare) et Jean-Christophe Mayar (saz).

En 2006, pour sa dernière année de résidence Louis Winsberg se produira à Coutances avec Sixun pour la tournée du 20ème anniversaire.
Parallèlement, Louis Winsberg ne délaisse pas le Jazz et retourne à la source même de cette musique en improvisant sur les standards de la chanson française. L’enregistrement de l’album « Douce France«  se réalise à l’automne 2006 avec Ira Coleman et Stéphane Huchard (e-motive records).
En décembre 2006, à la fin d’une tournée « Jaleo », Michel Fugain demande au groupe de Louis Winsberg de participer à l’enregistrement d’une de ses chansons « Hallelujah ». L’incroyable énergie du groupe séduit le chanteur et la collaboration ne s’arrêtera pas là.
Tout au long de l’année le réalisateur Jean-Pierre Bessières filme et réalise un documentaire sur Louis Winsberg « Le voyage de Louis »

En 2007, Louis Winsberg se partage sur la route entre « Jaleo » et « Douce France » pour la sortie de cet album.

En 2008, il initie son nouveau projet « Marseille Marseille » en résidence à Échirolles avec le Grenoble Jazz Festival et sort avec Sixun l’album « Palabre ».
En fin d’année il reçoit le Django d’Or dans la catégorie « Meilleur artiste confirmé ».

 

Django d’Or : « Meilleur artiste confirmé »

En 2009, le Festival Jazz au Fil de l’Oise lui donne carte blanche.

Maurane lui confie les arrangements de 4 titres sur son album « Nougaro ».

En 2010, la Division Culturelle de la SACEM qui le soutient depuis plusieurs années l’invite à se produire au MIDEM  avec « Jaleo »,  et Louis se produit sur de nombreux festivals de par le monde (Tahiti, Séoul, Fès, Tananarive, Las Palmas, Wroclaw…). Il participe également à la tournée Django 100 aux côtés de Romane et des frères Ferré et Sixun fête ses 25 ans par la sortie du DVD « Live in Marciac ».

2011 verra la sortie de son nouvel album « Marseille Marseille » et la création du spectacle jeune public « Le voyage de Carabalas » avec Minino Garay.

En 2012, Louis assure la direction artistique de la tournée de Maurane « Fais-moi une swing ». Il est accompagné sur scène par Jean-Christophe Maillard, Stéphane Huchard, Jérôme Regard et Pepito Montealegre.

En 2014 il sort un nouvel album en trio, « Gypsy Eyes », en compagnie de Rocky Gresset et Antonio El Titi autour de la rencontre de la guitare manouche et de la guitare Flamenca.

La même année il réalisera l’album de Maurane « Ouvre », pour Polydor, qui sera suivi d’une tournée Européenne de 70 dates en 2015/2016.

En 2015, il produit et réalise l’album de la chanteuse Berline : « Mes Révérences » qui sortira en mars 2016, ainsi que le troisième opus de Jaleo, avec l’album « for Paco », qui sortira chez Label Bleu en Novembre 2016.

 

DIM 26 NOV 2017 – WORLD MUSIC eXperiment

WMexp 29 Oct 2017

Pour le dernier dimanche de chaque mois, le JAM vous propose son concept « World Music eXperiment ».

Dirigé par la chanteuse Mona et le pianiste Patrick Cascino, ce projet a pour objectif d’explorer les multiples facettes de la World Music et d’inviter chaque mois un ou plusieurs artistes pour vous proposer une fusion de sonorités musicales sans frontières.

Patrick Cascino – Piano, Direction Artistique
Mona – Chant, Cajòn
Christophe Isselee – Guitare
Sebastien Markezana – Basse
Franck Taieb – Batterie, Percussions

SAM 25 NOV 2017 – CHRISTOPHE LELOIL POWER TRIO

Impression

Christophe Leloil – trompette
Andew Sudhibasilp – guitare
Nicolas Grupp – batterie

Diplômé du CNR de Caen en 1997, a joué notamment avec Emmanuel Bex, Peter King, Alain Jean- Marie, Serge Lazarevitch ou encore Eric Barret, Sophie Alour,Pierrick Pedron, Denis Leloup, Gilles Naturel, Siegfried Kessler, Geraldine Laurent, Alex Saada…et dans les Bigs Bands de Maria Schneider, d’Albert Mangelsdorff( Orchestre Franco-Allemand de Jazz de ’97 à ‘99) ou Antoine Hervé (UMJ band en 2002).

Tournées internationales avec l’Electronic Septet de Fred Galliano aux US (Knitting Factory NYC), la fanfare Funk URANUS BRUYANT(US, Europe, Afrique).

Se produit régulièrement avec Carine Bonnefoy (quintet et big band Pepper Pills ), NINE SPIRIT et SIXTINE GROUP de Raphaël Imbert, qu’il engage en retour dans son sextet aux côtés de Thomas Savy, Simon Tailleu et Cedrick Bec. Portée par le groupe, la suite E.C.H.O.E.S. , parue sur le label AJMIséries en Janvier 2009 est unanimement saluée dans la presse et les festivals.

Il figure également au casting du big band ATTICA BLUES d’Archie Shepp (nommé aux GRAMMY Awards en 2015) au sein duquel il côtoie Ambrose Akinmusire, Famoudou Don Moye, Tom Mc Clung, Stéphane Belmondo, Reggie Washington ou Darryl Hall…

Le nouveau projet Line4 , un répertoire complexe et urbain composé pour un nouveau quartet incluant le formidable batteur André Charlier est l’objet d’un enregistrement en 2013 (Label Durance/orkhestra) que la critique spécialisée ne manque pas de remarquer et qui vaut à son auteur de figurer parmi les 10 présélectionnés pour les Victoires du Jazz 2014, catégorie Révélation de l’année.

Parallèlement, il est titulaire d’un Diplôme d’État et enseigne le Jazz depuis 2010 au CNR des Alpes de Haute Provence.

https://youtu.be/oAqnsXMLVQc">SAM 25 NOV 2017 - CHRISTOPHE LELOIL POWER TRIO dans Concerthttps://youtu.be/oAqnsXMLVQc/0.jpg" alt="Image de prévisualisation YouTube" />

VEN 24 NOV 2017 – CECILE ANDREE TRIO – PAUSE

Impression

« Pause », le projet Slow Jazz de Cécile Andrée est une invitation à l’harmonie des corps et des sons. Elle propose un univers à contre-courant de la frénésie sociale actuelle : une musique qui s’approche au plus près du rythme cardiaque au repos, 60 pulsations par minute, 60, comme les secondes qui s’égrènent chaque minute à l’infini sur nos pendules.

Le pari : accorder cœurs et musique en se servant de mélodies choisies parmi les plus belles jamais composées, entre autres, chez T. Jobim, B.Strayhorn, D. Ellington, …

« Le degré de lenteur est directement proportionnel à l’intensité de la mémoire, … » (Milan Kundera).

Cécile Andrée chant / Alexis Tcholakian piano / Olivier Lalauze contrebasse /

JEU 23 NOV 2017 – LADELL MC LIN SUPER TRIO

Impression

LADELL McLIN

Chicago Blues / Blues Rock

Né et grandi dans le SouthSide Chicago, guitariste exceptionnel, chanteur et auteur-compositeur formé par les maîtres du Chicago Blues, Ladell McLin incarne le Blues authentique mêlé de l’énergie du Rock. Les critiques musicaux décrivent son style comme un métissage entre Lenny Kravitz, Jimi Hendrix, Buddy Guy et Stevie Ray Vaughan.

Ladell Mclin a joué, entre autres, avec Buddy Guy, Santana, BB King, Robert Randolph, Buddy Miles, Vernon Reid, Paul Schafer, Eddy Burks, sur des scènes mondialement réputées, dont le Montreux Jazz Festival en 2011 et l’Apollo Theater de Harlem en 2012.

Après de nombreux passages en France (Avoine Zone Blues, Le New Morning, Guitares en Scène, Salaise Blues Festival, Paris-Brooklin Tour avec Manu Lanvin, Sons d’Hiver, Woodstock Guitars) Ladell Mclin a été découvert par le public marseillais au Jam en août 2017.

Le 23 novembre il revient mettre le feu au Jam avec le Super Trio, accompagné avec maestria par ‘Zou Master’ Ichéme Zouggart à la basse et Chris Dailey Mccraven à la batterie. La complicité de ces trois virtuoses internationaux promet une soirée incandescente dédiée au Chicago Blues Live in Marseille!!!

Discographie

Stand Out (2005)

I am King (2012)

Butterfly and Sand, sortie prévue au printemps 2018.

Sélection de LIENS MUSIQUE YOUTUBE

Ladell Mclin Super Trio Live at Moom clip 22 (2017)

https://www.youtube.com/watch?v=FKpbHTfMU-E

Mer 22 NOV 2017 – LA LLAVE # AFROCUBAN POP

Impression

La Llave est une nouvelle formation emmenée par le percussionniste cubain Javier Campos Martinez qui associe les rythmes traditionnels afro-cubains à des sonorités plus actuelles (pop, jazz et reggae). Les thèmes fusionnent les styles tout en ouvrant sur un univers qu’il appelle « brikamo pop ». Brikamo est le style musical issu de la tradition Abakua qui a apporté l’élément clé de la musique cubaine: la clave.

Auteur et compositeur, Javier a fait appel pour l’accompagner dans ce projet à de talentueux musiciens. Il sera ce soir accompagné de Natascha Rogers (percussions), Pedro Barrios (basse, cavaquino), Nelson Palacios (violon, piano), Anthony Hocquart (guitare) et des invités.

DIM 19 NOV 2017 – John MASSA THIRD SUNDAY invitent HIROKAZU ISHIDA

CUZZU TRIO JEU 11 MAI 2017

John Massa – Sax
Cyril Benhamou – Claviers
Tom Tiberi – Guitare
Pascal Blanc – Basse
Claude Sarragossa – Batterie
guest : Hirokazu Ishida – saxophones alto & soprano

Le groupe Third Sunday, résident du Jam Marseille en charge d’animer les grooves sessions chaque troisième dimanche de chaque mois, profite du passage en France du saxophoniste japonais HIrokazu ishida pour l’inviter sur la scène du club.

Né au Japon à Hitachinaka, Hirokazu Ishida est un des saxophonistes marquants de la scène jazz japonaise d’aujourd’hui. Il a commencé par apprendre le piano à 5 ans et le trombone à l’école primaire. Puis tout en jouant dans des orchestres d’harmonie, il se met à composer ses premières mélodies sur son synthétiseur, ses jeunes oreilles influencées par des compositeurs comme Ryuichi Sakamoto entre autres.
Après avoir débuté le saxophone au lycée, il entre à l’académie Senzoku pour se perfectionner et se spécialiser dans l’étude de cet instrument. Il y suivra les cours de Yoshiyuki Hattori et Hideo Oyama en saxophone classique.

Durant ses multiples séjours en Angleterre et en France après sa formation universitaire, il se découvre une attirance particulière pour l’ambiance de l’Europe, berceau de la musique classique et terre d’accueil du jazz. Il décide alors de commencer à composer une musique qui fusionne les deux genres.
En 2012, il participe au concours international de saxophone de Taïchung (Taïwan), une des compétitions musicales les plus prestigieuses d’Asie et remporte le 4è prix.

En 2013, il rencontre le batteur « japonais-parisien » Hidéhiko Kan qui l’invite depuis à jouer très souvent en France. Ils fondent ensemble le projet « Tokyo Paris Express » en 2015.

Que ce soit au saxophone alto ou soprano, le jeu Hirokazu Ishida est fermement ancré dans la rigueur technique du classique et une connaissance étendue de la tradition orale du jazz, ce qui lui permet une grande aisance dans une multitude d’idiomes musicaux. Ses improvisations sont autant de voyages passionnants entre lignes mélodiques subtiles au raffinement zen, minimalisme pop, lyrisme romantique parfois teinté d’inflexions bluesy, swing hard-bop ou encore fulgurances coltraniennes.
Le Hirokazu Ishida compositeur écrit lui plutôt un jazz nourri d’influences européennes à la ECM, caractérisé par des mélodies fluides et des harmonies à l’élégance diaphane.

SAM 18 NOV 2017 – HIROKAZU ISHIDA QUARTET

Impression

Hirokazu Ishida – Saxophones alto & soprano
Bruno Bellemin – Guitare
Jean-Marie Carniel – contrebasse
Philippe Meijand – Batterie

Né au Japon à Hitachinaka, Hirokazu Ishida est un des saxophonistes marquants de la scène jazz japonaise d’aujourd’hui. Il a commencé par apprendre le piano à 5 ans et le trombone à l’école primaire. Puis tout en jouant dans des orchestres d’harmonie, il se met à composer ses premières mélodies sur son synthétiseur, ses jeunes oreilles influencées par des compositeurs comme Ryuichi Sakamoto entre autres.
Après avoir débuté le saxophone au lycée, il entre à l’académie Senzoku pour se perfectionner et se spécialiser dans l’étude de cet instrument. Il y suivra les cours de Yoshiyuki Hattori et Hideo Oyama en saxophone classique.

Durant ses multiples séjours en Angleterre et en France après sa formation universitaire, il se découvre une attirance particulière pour l’ambiance de l’Europe, berceau de la musique classique et terre d’accueil du jazz. Il décide alors de commencer à composer une musique qui fusionne les deux genres.
En 2012, il participe au concours international de saxophone de Taïchung (Taïwan), une des compétitions musicales les plus prestigieuses d’Asie et remporte le 4è prix.

En 2013, il rencontre le batteur « japonais-parisien » Hidéhiko Kan qui l’invite depuis à jouer très souvent en France. Ils fondent ensemble le projet « Tokyo Paris Express » en 2015.

Que ce soit au saxophone alto ou soprano, le jeu Hirokazu Ishida est fermement ancré dans la rigueur technique du classique et une connaissance étendue de la tradition orale du jazz, ce qui lui permet une grande aisance dans une multitude d’idiomes musicaux. Ses improvisations sont autant de voyages passionnants entre lignes mélodiques subtiles au raffinement zen, minimalisme pop, lyrisme romantique parfois teinté d’inflexions bluesy, swing hard-bop ou encore fulgurances coltraniennes.
Le Hirokazu Ishida compositeur écrit lui plutôt un jazz nourri d’influences européennes à la ECM, caractérisé par des mélodies fluides et des harmonies à l’élégance diaphane.

Discographie:
2008 premier album « Utrecht ».
2009 « Longing for Home » et un album spécial Noël « Winter Tales »
2011 « From the Window »
2017 « Departure » du collectif Franco-Japonais « Tokyo Paris Express «
(Certains de ces albums ont été sélectionnés par la compagnie aérienne All Nippon Airways et ont été diffusés en radio de vol.)

 

123
 

Clipfr |
Lilystardust |
NOCKSY LARRY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Music972world
| Romain stoffel
| Breezusimha